Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Collège La Fontaine, à St-Germain-des-Fossés

Le Collège La Fontaine, à St-Germain-des-Fossés

Le blog du CDI et du Collège Jean de La Fontaine, de St-Germain-des-Fossés dans l'Allier, en Auvergne. Le club Journal vous dit tout ! TOUT... TOUT.. vous saurez TOUT. Enfin... presque tout. BONNE VISITE et... BONNE LECTURE !


L’aéromodélisme Vol libre

Publié par Le cédéiste sur 18 Novembre 2013, 09:33am

Catégories : #Club journal

Emeline, 6ème3, pratique l’aéromodélisme Vol libre. Elle nous explique de quoi il s'agit.

L'aéromodélisme a réellement débuté en France au XIXème siècle avec des expérimentations aéronautiques  effectuées sur des modèles réduits.

Au début du XXème siècle, l'activité commence à s'organiser avec les premières compétitions de vol libre. D’autres catégories apparaissent plus tard, vers 1950 avec l’apparition de la radiocommande.

L’aéromodélisme vol libre consiste donc à faire voler le plus longtemps possible des modèles réduit d’avions sans assistance extérieur, ce sport  se pratique en extérieur avec différents type d’avions.

Les enfants peuvent participer de 7 ans  à 14 ans dans la catégorie cadet et de 15 ans à 18 ans dans la catégorie junior.

 

Les différents types de modèles

Les planeur F1A

Les planeurs n’ont pas de moteur et volent après avoir été mis en l’air avec un câble de 50 mètres. La mise en altitude du planeur se fait en tirant sur le câble tel un cerf-volant, puis il est décroché pour que le planeur puisse voler librement.

Les temps de vol des modèles sont chronométrés à partir du moment où le câble se décroche du modèle jusqu’au sol. En compétition, les concurrents doivent réaliser 5 à 7 vols répartis dans la journée avec un temps de vol maximum déterminé par la catégorie (2 ou 3 min). Si plusieurs concurrents ont réalisé le temps maximum sur la journée, des vols de départage sont organisés.

Le treuillage du modèle et sa récupération après le vol font de ce sport une activité particulièrement sportive.

Les planeur peuvent peser de 200 à 430g, et ont une envergure de 1,50m à 2,40m.

 

Les moteur caoutchouc F1B:

Les avions à moteur caoutchouc son mis en altitude grâce à une hélice entraînée par du caoutchouc torsadé. Le principe de vol est le même qu’en planeur, le chronométrage débute au lancés du modèle.

 

Construction :

Les planeurs sont construits avec principalement du balsa, un bois très léger et très résistant pour son poids. D’autres matériaux plus solides peuvent également être utilisés pour des renforts comme le pin, le contreplaqué ou la fibre de carbone…

Les avions sont composés de plusieurs éléments :

  • Les ailes
  • Le stabilisateur
  • Le fuselage

Des compétitions régionales ouvertes à tout le monde sont organisées au cours de l’année. Ces compétions permettent d’être sélectionné ou pas au Championnat de France qui a lieu tous les ans.

2013 fut une année assez spéciale car  les championnats du monde ont eu lieu en France et plus exactement dans le Poitou.

Tout le monde ne peut pas y participer : seule les trois meilleurs modélistes de l’année précédente sont sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France.

L’aéromodélisme Vol libre

Commenter cet article

Parrain 18/11/2013 22:53

Joli article ma filleule. Gros bisous.

Mme G 18/11/2013 20:32

Bravo pour ton article EMELINE

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents