Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Collège La Fontaine, à St-Germain-des-Fossés

Le Collège La Fontaine, à St-Germain-des-Fossés

Le blog du CDI et du Collège Jean de La Fontaine, de St-Germain-des-Fossés dans l'Allier, en Auvergne. Le club Journal vous dit tout ! TOUT... TOUT.. vous saurez TOUT. Enfin... presque tout. BONNE VISITE et... BONNE LECTURE !


La guerre des livres - Alain GROUSSET

Publié par Le cédéiste sur 25 Novembre 2013, 11:29am

Catégories : #Ecrivains au collège

1ère séance au CDI ce lundi 22 novembre – avec les 4ème2 de monsieur Denis Bardet - pour préparer la « Fête de la littérature » qui aura lieu au collège st Germain des Fossé, lundi 16 juin 2014.

Discussion autour des romans (Virus LIV3 ou la mort des livres ; La guerre des livres) des auteurs invités, Christian Grenier et Alain Grousset. Répartition des élèves dans différents ateliers de travail.

 

La guerre des des livres d'Alain GROUSSET (Gallimard Jeunesse, collection Hors-piste)

L’histoire :

Shadi, jeune pilote de la Sécession, est abattu lors d’une mission par les vaisseaux de la Confédération Impériale. Il parvient, à temps, à s’éjecter de son appareil pour atterrir sur Libel (Babel ?), une planète ennemie devenue la dernière bibliothèque de l'univers. Il est alors recueilli par Angus, le maître-conservateur, un érudit qui lutte pour sauver les livres menacés par l'hypertechnologie. Shadi va alors découvrir un monde jusque-là inconnu, le monde des livres. En fait, aussi surprenant que cela puisse paraître, il se sent bien chez l’ennemi, dans cette dans cette atmosphère de sagesse et de connaissance…malgré la guerre, malgré les avis de recherches contre lui. Un sentiment encore davantage renforcé par la bouleversante rencontre qu’il y fait : celle de Thaïs, fille d’Orfel, l’ennemi juré d’Angus. Mais quand l’Empereur débarque sur Libel, c’est la panique, d’autant  plus qu’un événement imprévu entraîne le jeune pilote dans une course poursuite dramatique…

Le thème :

A l’heure de la numérisation, du développement des nouvelles technologie, de l’e-book, que va devenir le livre ? Cette histoire originale (les livres) est une vraie histoire, un plaidoyer pour le livre et la lecture. Un hommage à l’objet livre, à la relation passionnelle que le lecteur a avec cet objet et aux différents corps de métier …

Le but ? Donner envie de lire !

Commentaire :

J’ai lu d’une traite cette histoire passionnante de Science-fiction, facile à lire, autour d’une idée originale : le livre comme héros !

L’écriture enthousiaste, sans temps mort, d’Alain Grousset est très efficace, très visuelle : dès le premier chapitre, j’étais plongé dans Star Wars : j’étais dans le ciel au milieu des vaisseaux qui se tiraient dessus... L’action est bien menée, bien rythmée ! J’ai été « capturé » par l’auteur qui m’a conduit dans l’espace, m’a fait transpirer lors des traques, des complots, des courses-poursuites dans les couloirs de la bibliothèque…Toutefois, il serait réducteur de croire que ce roman ne soit que cela ; Alain Grousset délivre des messages de paix, de liberté et campe des personnages attachants : le lecteur apprécie l’un, déteste l’autre, puis évolue dans son appréciation au gré des événements et des situations…

Les nombreux chapitres sont courts, toujours introduits par une jolie citation, sur l’apport précieux de la lecture dans la vie de tout un chacun. De plus, les illustrations de Manchu sont un vrai plus : elles sont très agréables et apportent un petit côté BD. A mon goût, Gallimard  a également eu du nez avec ces belles couvertures à rabats de la collection Hors-piste.

J’aurais aimé en savoir davantage sur cette guerre entre Sécession et Confédération Impériale, sur la naissance de cette Bibliothèque des Monde, sur cet Empereur… Bref, l’histoire est trop courte !

Les « Phrases » du livre :

·         Basilio, bouquiniste : « Savoir lire est tout car tout est dans les livres .»

·         Angus, maître-conservateur de la Bibliothèque des Mondes : « La bibliothèque, un lieu qui rassemble le passé pour mieux servir le présent. »

·         « Le savoir appartient à toute l’Humanité.»

Deux passages significatifs, des plaidoyers pour le livre :

·         « …un livre est un objet que l'on peut toucher. Ah, le grain du papier terrien, le granulé des feuilles arcturiennes, l'odeur parfumé des ouvrages de Kanthor. Les collectionneurs souhaitent rassembler, posséder autre chose que des données numériques. Ils veulent caresser leurs trouvailles, les contempler, les palper, les soupeser, les classer. "

 

·         " Shadi se sentait curieusement bien dans cette atmosphère bibliophile. Il passait de longues heures à faire ce qu'il n'avait jamais fait: lire ! Lui, qui possédait sur sa planète un e-book dans lequel était téléchargés des centaines de romans et documentaires, découvrait ici la lecture à travers le support papier. La grande différence, outre la texture et le bruit des pages qu'on tourne, était l'odeur. Chaque livre dégageait un parfum différent, mélange subtil entre la qualité du papier et l'encre utilisée. Cela amusait Shadi d'associer un fumet à l'histoire d'un livre. Lire à l'ancienne, ce n'était pas utiliser le seul sens de la vue, mais aussi celui du toucher, de l'ouïe et de l'odorat. Restait le goût, mais il n'avait pas oser manger un bout de papier pour en connaître la saveur ! "

 

 

La guerre des livres - Alain GROUSSET

Commenter cet article

Anonyme 01/11/2016 18:23

j'en suis a la moitier et je suis a fond dedans ! J'adore !

Lisa 26/11/2013 14:49

Je l'avais déjà lu et il était génial.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents