Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Collège La Fontaine, à St-Germain-des-Fossés

Le Collège La Fontaine, à St-Germain-des-Fossés

Le blog du CDI et du Collège Jean de La Fontaine, de St-Germain-des-Fossés dans l'Allier, en Auvergne. Le club Journal vous dit tout ! TOUT... TOUT.. vous saurez TOUT. Enfin... presque tout. BONNE VISITE et... BONNE LECTURE !


Mme Ronger

Publié par Le cédéiste sur 24 Avril 2014, 19:31pm

Catégories : #Interviews

Notre journaliste Tséringma (6ème) a rencontré Valérie RONGER pour une interview en béton !

Mme Ronger, pouvez-vous vous présenter ? Je m’appelle Valérie Ronger, et j’occupe le poste de gestionnaire du collège Jean de la Fontaine de Saint Germain des Fossés. Je suis également maman de 2 garçons (10 et 8 ans).

Depuis combien de temps travaillez-vous dans notre collège ? Je travaille ici depuis septembre 2010.

Comment trouvez-vous l’ambiance ? Bonne.

Quelles études faut-il faire pour devenir gestionnaire d’un collège ? Les parcours des gestionnaires sont très variés, mais il faut au moins avoir le niveau Bac +3 (licence), voir + 4 ou progresser par voie interne.

Pourquoi avez-vous fait ce métier ? On retrouve dans ce poste une grande diversité des tâches à accomplir, (même si parfois cela peut être pesant, car elles se cumulent et il faudrait être plus spécialisé). C’est passionnant mais parfois frustrant. C’est la vie de tous les jours mais à l’échelle d’un collège.

En quoi consiste votre métier ? Il recouvre de nombreux domaines. La liste que je dresse ci-dessous n’est pas exhaustive (on peut rajouter d’autres tâches pour être plus précis).

Essentiellement, il consiste à veiller à une bonne gestion des finances du collège (passer les commandes, vérifier les achats et les fonds disponibles avant de payer les factures et constater les recettes c'est-à-dire les rentrer d’argent).

Il y a également la gestion du service de restauration qui nécessite tout d’abord une étroite collaboration avec le Chef de cuisine (élaboration des menus, suivis des dépenses, paiements de factures), mais aussi d’établir les factures de cantines, encaisser les paiements, vendre les tickets repas.

Il nécessite aussi de nombreux échanges avec les partenaires du collège :

  • le Conseil général de l’Allier est l’employeur des agents du collège, son financeur (le collège vit principalement avec la subvention du C.G. 03), et propriétaire des murs du collège (liaison avec le service Bâtiment du C.G.), s’occupe des équipements informatiques pédagogiques du collège (achat, maintenance)
  • la Mairie de Saint Germain du fait que le collège prépare les repas des écoles de la commune,
  • Les entreprises extérieures qui viennent assurer la maintenance des installations (sécurité) ou effectuer des travaux dans le collège.
  • Le Rectorat dont dépendent les personnels du collège (excepté les agents).
  • L’inspection académique et les directeurs d’écoles du bassin de Vichy puisque le collège est l’employeur de contrats aidés (32) qui travaillent dans ces écoles.

Cela parait déjà long à lire semble t’il mais l’exécution prend encore plus de temps.

Quelle sont les avantages ? Les inconvénients ? de votre métier.

Il y a des deux en effet et puis cela dépend du collège.

La variété des tâches peut être très intéressante mais aussi épuisante puisqu’on peut passer sa journée à s’éparpiller sur de nombreux dossiers.

L’arrivée sur le poste est fait de découvertes (bonnes ou mauvaises) mais aussi de beaucoup d’heures supplémentaires pour pouvoir connaître au plus tôt l’établissement dont on assure la gestion au côté du Chef d’établissement.

Comment gérez-vous le budget du collège ? D’où vient l’argent ?

Le collège vit grâce à la subvention de fonctionnement que le Conseil Général de L’Allier lui donne tous les ans. Il donne également des subventions plus ciblées (participation au coût des repas bio, aux sorties « collège au cinéma » et aux autres voyages ou sorties pédagogiques).

Le Rectorat participe également au financement du collège par l’attribution d’une somme annuelle permettant au collège d’acheter des manuels scolaires, les carnets de correspondances, et payer les droits de reproduction. Il verse également aux établissements le montant des bourses qui est déduit de la cantine des élèves ou reversé aux familles.

Certaines communes (Saint Germain des Fossés, Marcenat, Seuillet…) font des dons pour aider les élèves à partir en voyage ou sortie scolaire.

Après avoir abordé la question de qui finance, j’en viens à répondre à la question comment gérez le budget du collège.

Le gros travail se situe au moment de l’élaboration du budget en octobre – novembre. Une fois que l’on sait quel va être le montant de la subvention du Conseil Général, que l’on a estimé les recettes du service de restauration, on place en face les dépenses de l’établissement.

D’abord, on prévoit les dépenses incontournables : chauffage, d’électricité et d’eau, les contrats de maintenance des installations (sécurité), les frais postaux ou de téléphone. On s’appuie sur le réalisé de l’année en cours. Le budget doit être « sincère » c'est-à-dire que l’on demande au gestionnaire d’établir un budget au plus près de la réalité.

Et puis au 1er janvier, on travaille avec le budget adopté par les membres du Conseil d’administration et cela jusqu’au 31 décembre.

Les règles de la comptabilité publique sont strictes pour éviter les abus et les détournements des fonds publics et leurs applications au vu de la vie d’un collège n’est pas aisée. Mais c’est le rôle du gestionnaire que de veiller au respect de ces règles même s’il les trouve lui aussi parfois contraignantes.

Est-il facile de gérer du personnel ? Comment faut-il faire ?

Les agents de services du collège sont sympathiques et travailleurs. Ils ont en plus à cœur de faire plaisir, ce qui est très appréciable et apprécié. C’est un peu une loterie quand on arrive dans un établissement mais je dois reconnaître que je suis chanceuse d’avoir les personnes en poste à ce jour au collège.

Est-il facile de gérer une cuisine et de faire les commandes dans un collège ? Non, ce n’est pas facile car il y a encore de très nombreuses règles à respecter. Des règles nutritionnelles lors de l’établissement des menus et des règles ce comptabilité publique lors de l’achat des marchandises. Mais sinon, je ne rencontre pas de problème ici.

Que pensez-vous des goûts alimentaires des élèves de Saint-Germain ? Gaspillent-ils beaucoup ? On offre, je pense, aux élèves des repas diversifiés ; Lors de l’élaboration des menus, le souci principal du Chef de cuisine M. FRAISE, est de faire plaisir aux élèves, ensuite on essaie de le faire dans le respect des règles nutritionnelles. En plus, M. FRAISE et Mme MOIGNY qui préparent les repas ont l’envie de faire bon, mieux et variés mais surtout ils ont de grandes compétences culinaires.

On ne constate donc pas de gros gaspillage. C’est important que chacun y veille. Ceux qui élaborent les menus, ceux qui cuisinent et ceux qui consomment (élèves et adultes). C’est l’affaire de tous

Avez-vous fait un autre métier avant ? Oui, j’ai été secrétaire auprès du chef de service de la faculté d’économie d’Aix en Provence. Puis j’ai travaillé dans un service comptable d’abord dans un lycée (Commentry) puis dans un autre collège (Jules Ferry à Vichy).

Les passions de Mme Ronger :

Quelles sont vos passions ? A vrai dire je n’en ai pas. J’aime faire des activités diverses et variées.

Aimez-vous le cinéma ? Les séries ? Lesquelles ? Oui, je vais au cinéma quand le temps me le permet et sinon je suis plutôt fan des séries policières mais pas trop « saignantes », plus dans la déduction et l’humour (Mentalist, Castle, Elementary). Cela me détend…

Plats préférés ? Le gratin dauphinois. Comme je suis gourmande j’en ai bien d’autres mais la liste est trop longue…

Un lieu préféré ? En fait, je n’ai pas de lieu vraiment préféré tout dépend de mon état d’esprit du moment.

Un lieu de vacances préféré ? La mer, la montagne, la ville… j’aime varier.

Une ville ? Marseille, ma ville natale ou New York

Qu’est-ce qui vous énerve ? Les gens qui ne respectent pas les règles, surtout celle de sécurité. J’aime bien l’adage qui dit « La liberté de chacun s’arrête là où commence celles des autres ». A méditer…

Un slogan ? Tout peut arriver !

Aimez-vous le sport ? Lequel ? Oui, la course à pied, la natation.

Comment étiez-vous quand vous étiez élève ? Timide et très attentive en classe. C’est ce que l’on pouvait lire le plus souvent sur mes appréciations de bulletins.

Valérie RONGER, gestionnaire du collège Jean de la Fontaine de Saint Germain des Fossé

Valérie RONGER, gestionnaire du collège Jean de la Fontaine de Saint Germain des Fossé

Commenter cet article

moi :) 26/04/2014 14:26

Au moins on sait ou ca va ,Non ? longue interview Par contre :)

bop 26/04/2014 09:12

c'est que aussi l'argent c'est pas drole ! mais elle a voulu bien expliqué ce quelle fait. S'est généreux et elle a du y passer du temps

léa 25/04/2014 16:54

...J'ai rien compris... mais sa a l'air bien !

anaconda 25/04/2014 21:55

moi non plus mais sa a l'air balese mais triste

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents