Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Collège La Fontaine, à St-Germain-des-Fossés

Le Collège La Fontaine, à St-Germain-des-Fossés

Le blog du CDI et du Collège Jean de La Fontaine, de St-Germain-des-Fossés dans l'Allier, en Auvergne. Le club Journal vous dit tout ! TOUT... TOUT.. vous saurez TOUT. Enfin... presque tout. BONNE VISITE et... BONNE LECTURE !


A lire !

Publié par Le cédéiste sur 23 Septembre 2013, 10:55am

Catégories : #Livres à dévorer !

"Le passeur de Moque-Souris" est un roman écrit à quatre mains par Philippe BARBEAU et Christian COUTY.

L’histoire :

Fin 1940, Paul franchit souvent la ligne de démarcation pour se rendre en classe.
Un jour, une femme lui demande de passer une lettre à la barbe des Allemands, lettre suivie d'autres à mesure que les mois passent. Il aide ensuite un prisonnier évadé à traverser le Cher au gué de Moque-Souris. Puis un résistant, le docteur Morel, le contacte. Paul devient ainsi passeur malgré lui et sauve autant de gens qu'il le peut, jusqu'au jour où il découvre une jeune fille dans une cabane perdue en pleine campagne...

Thèmes :

Seconde Guerre Mondiale / France : Cher / Résistance / Passeur / Ligne de démarcation.

En fin de volume, le lecteur trouvera un dossier pour connaître la chronologie de la 2ème Guerre Mondiale, la ligne de démarcation (carte) et les passeurs…

Commentaire :

Voici le premier tome d’une trilogie (les trois tomes sont parus), une fiction documentaire. Christian Couty a regroupé la documentation, a trouvé les témoignages et les deux auteurs ont rédigé, ensemble, un synopsis. Ensuite, Philippe Barbeau a écrit plusieurs versions (huit en tout) qu’il transmettait à chaque fois à Christian lequel donnait son avis, puis proposait des commentaires, des corrections…

Voici un récit inspiré d’événements bien réels que les auteurs ont rapporté sous l’angle de la fiction (Paul, par  exemple, n’existe pas). Amis lecteurs vous trouverez une foule d’anecdotes très instructives :  sur l’existence du livre distribué en 1917 aux soldats américains en France, le « Soldiers’ French Course », la zone « nono », l'ausweiss...

« Le passeur de Moque-Souris » est un roman passionnant qui fait vibrer le « palpitant » – une histoire à la tension palpable - sur une drôle d’époque, une tranche de vie de sacrés bonshommes, les passeurs, qui parfois avaient à peine une quinzaine d’années, des hommes et des femmes qui risquaient leur vie à tout moment pour en sauver d’autres !

« Le passeur de Moque-Souris » est un roman dans lequel vous allez vous identifier aux personnages, vous allez vivre, vibrer et avoir peur avec eux ! OUI, c'est un roman A LIRE ! A tout âge. Un roman qui ne laissera personne indifférent !

Quelques passages émouvants…

« Les vrais héros n’ont pas de statue » (Florence Aubenas).

P. 16 :

« Quand vint son tour, Paul sentit son estomac se nouer. Il approcha de la table derrière laquelle un soldat allemand, au regard glacial, était assis. Il lui tendit son ausweiss, frissonna lorsque… »

P.28 :

« … il comprit le danger qu’il courait si l’Allemand découvrait la lettre dissimulée… »

P.44 :

« … c’est la guerre... c’est dur pour tout le monde. On a besoin de tous les bras à la ferme… Aussi, tu iras pas au lycée à la rentrée prochaine. »

P.80 :

« C’est bien ce que tu fais avec Marcel et le docteur Morel. Je suis fier de vous. » Félicien, le grand-père de Paul

... et encore cet extrait, terrible :

"La jeune fille se tenait plaquée contre le mur du fond, le visage d'une pâleur effrayante.
- Ne me dénoncez pas. Je vous en supplie ! Paul sourit, puis demanda sur un ton aussi rassurant que possible :
- Qu'est-ce que vous faites ici ? Vous cherchez à passer la ligne de dé
marcation ?»

 

 

Philippe Barbeau et Christian Couty au milieu de leurs lecteurs
Philippe Barbeau et Christian Couty au milieu de leurs lecteurs

Philippe Barbeau et Christian Couty au milieu de leurs lecteurs

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents